Au revoir les enfants. La véritable histoire du Père Jacques de Camille de Prévaux

Cette bande dessinée noir et blanc retrace fidèlement la vie du Père Jacques, carme d’Avon qui fut un grand pédagogue et surtout qui sauva de nombreux enfants juifs pendant la guerre. Le grand mérite de la BD est aussi son principal défaut: elle suit fidèlement l’histoire, toute l’histoire. Des épisodes relativement marginaux ou relatifs à d’autres personnages (tels Thierry d’Argenlieu, intéressant en soi) occupent pas mal d’espace au détriment de passages plus fondamentaux. C’est bien fait et touchant, voire fort parfois, mais il aurait fallu davantage couper et centrer. En tout cas c’est mon humble avis de lecteur très très occasionnel de BD… Reste que cet homme est un superbe témoignage de foi et de liberté et des adolescents pourront être séduits par le support.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :