Berezina de Sylvain Tesson

Berezina

LIVRE – 01/2015 – Éditeur : Guérin

Ce « road-book », de Moscou à Paris, pour commémorer la retraite de la Grande Armée m’a bien plu. Vraiment. C’est bien écrit, avec un style unique et plutôt drôle. Enlevé et sans prétention. J’avais été pourtant plutôt déçu par son livre ‘Dans les forêts de Sibérie’ et je me suis demandé la raison de cette différence d’appréciation. Je crois comprendre maintenant que cela correspond tout simplement à une question d’anticipation. J’avais cru – à tort – du premier livre qu’il toucherait des questions, disons ‘spirituelles’. Or il n’en est rien était car, Tesson le confesse lui-même, il n’a rien de ‘spirituel’ mais il est en revanche un très bon conteur, capable de parler avec sympathie d’un très bon ami catholique, parce que c’est avant tout un ami. Il sait parler des humains avec humanité. Si on aborde ce dernier livre pour ce qu’il est et non pour ce qu’il ne prétend pas être il fait passer un très bon moment.

One thought on “Berezina de Sylvain Tesson

  • 6 mai 2016 at 18 h 52 min
    Permalink

    J’ai bien aimé parce que c’est une courte aventure d’un groupe d’hommes à la fois libres et soudés

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :