Nutshell de Ian McEwan

Un fœtus raconte sa vie, enfin la vie d’avant la vraie vie qui viendra après la naissance (qu’il craint un peu): à partir de ce qu’il entend – les discussions entre sa mère et son amant (qui n’est pas son père), les émissions radio qu’écoute sa mère – et de ce qu’il déduit en fonction d’une maturité, disons surprenante à son âge, nous le voyons monologuer avec intelligence. L’histoire se déroule avec brio, rythme et humour. C’est extrêmement bien écrit, malin et subtil à la fois, à la fois très novateur et carrément classique. On sourit, on est séduit, on extrapole, on imagine. Une réussite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :