Respiro corto de Massimo Carlotto

[Le souffle court, 2014 en français] Une plongée rude et sans concessions dans le monde des trafiquants internationaux, des combines douteuses du FSB à l’étranger, des salafistes planqués et des avocats doués. Deux grandes qualités de cet opus: presque tout se passe à Marseille (même si les descriptions touristiques n’abondent pas) et le rythme ne laisse pas de répit. Entre les anciens, le Corse, les nouveaux, sud-américains liés aux narcos, et flics douteux, la bataille est sans pitié.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :