Retour à Lemberg de Philippe Sands

Dans la veine des Disparus de Daniel Mendelsohn et de La Cache de Christophe Boltanski, l’histoire d’une famille des environs de Lviv/Lvov/Lemberg, celle de l’auteur. Sobre, passionnant, émouvant parfois. Par le jeu d’une enquête sur les membres de sa famille, l’auteur nous fait découvrir deux hommes étonnants, de la même ville, qui ont respectivement mis au point le concept juridique de « génocide » (Raphael Lemkin, 1900-1959) et de « crimes contre l’humanité » (Hersch Lauterpacht, 1897-1960) faisant ainsi évoluer après 1945 le traditionnel droit international des Etats. Magistral sans jamais être pédant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :