The Certificate de Isaac Bashevis Singer

[Le Certificat] Publié de manière posthume, ce récit, sans doute en large partie autobiographique, nous raconte avec un sens de l’humour tragi-comique typiquement yiddish les mésaventures d’un jeune juif polonais dans l’immédiat après guerre (la première!). Ancien étudiant de yeshiva, il a quitté le monde religieux de sa famille et rêve d’être écrivain. Désespérément pauvre, il erre dans Varsovie à la recherche d’un lit, d’un peu de pain et d’affection. Timide et philosophiquement spinoziste, il attire à lui la pitié (et parfois un peu plus) des jeunes femmes qu’il côtoie. Il accepte un mariage blanc avec une jeune sioniste, Minna, tout en habitant avec une tante et sa nièce militantes communistes qui méprisent le projet sioniste. C’est une merveilleux document historique sur les pensées d’une jeune juif original et rêveur de ces années-là et sur l’atmosphère de la Varsovie juive du temps. C’est aussi drôle et picaresque.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :