Armageddon Time

Un film de James Gray avec Anne Hathaway (sublime), Jeremy Strong, Anthony Hopkins (excellent). Le réalisateur a voulu mettre en scène un été de son enfance. Le scénario est limpide : Paul Graff, son alter ego, est élève dans une école publique de niveau moyen où il s’ennuie et se rêve artiste. Isolé, il se lie d’amitié avec une jeune garçon noir tête de truc du prof principal. Mais sa famille veut qu’il réussisse et veut l’inscrire dans une école privée où étudie déjà son frère aîné (très fantomatique dans le film): Même si ses parents sont plutôt aimants, ils ne le comprennent pas vraiment et il se sent proche de son grand père maternel qui encourage son goût pour le dessin. que va devenir son amitié avec Jonathan? On peut voir ce film comme trop simple, et version grand format d’une publicité Guy Degrenne, mais c’est aussi tendre, poétique, réaliste, sans prétentions, le portrait doux amer d’une famille juive laïque ordinaire dans la New York des années 80. Personnellement j’ai bien aimé ce côté intimiste (sans que le film soit au niveau des premiers James Gray, ce me semble).

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :