Libri italianiLivresRoman étranger

Bell’abissina de Carlo Lucarelli

Juin 1940, l’Italie s’apprête à entrer en guerre. Un commissaire de police d’une petite ville de l’Adriatique, secrètement antifasciste, est perturbé par le meurtre étrange de servantes handicapées. Quel monstre rode dans la ville? Lucarelli cherche à rendre compte de l’atmosphère ordinaire de l’Italie de l’époque en mettant l’accent sur le racisme tout aussi ordinaire en mettant en lien ces faits avec des événements intervenus dans la colonie en Erythrée. C’est bien écrit et plutôt bien fait mais, d’un autre côté prévisible aussi, car le coupable apparaît assez clairement et seul le processus par lequel il va être démasqué (le processus d’anagnorisis) constitue le suspense tandis que le portrait en noir et blanc des personnages rend l’ensemble très politiquement correct et sans nuances. Honnête sans plus.

Laisser un commentaire