Blue Bird, Blue Bird de Attica Locke

Nous voilà dans l’extrême est du Texas à la frontière de la Louisiane. Un tout petit bourg, Lark, où tout le monde se connaît et où les relations entre blancs et noirs sont complexes et anciennes, défiant les apparences. Il y a des racistes de la Aryan Brotherhood of Texas mais pas qu’eux… Darren, un Texas Ranger noir au bord de la suspension et en pleine crise conjugale, se retrouve à enquêter sur deux meurtres: un noir de passage et une jeune blanche du coin. Mais que s’est-il donc passé? Rarement je pense la texture intime des relations raciales dans ce coin des Etats-Unis n’aura été décrit avec autant de finesse. L’écriture est prenante, transportant son lot d’électricité et de tension avec maestria. L’intrigue est complexe sans être labyrinthique. Enquête policière oui mais aussi, et surtout peut-être, portrait d’une famille, d’un milieu, d’une atmosphère. Une vraie réussite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :