FilmsDrame

È stata la mano di Dio

Un film (netflix) de Paolo Sorrentino avec Filippo Scotti, Toni Servillo, Teresa Saponangelo, Luisa Ranieri, Nous sommes entre 84 et 87 à Naples soit entre l’arrivée, jugée impossible mais tant espérée, de Maradona à Naples et la conquête du Scudetto. Nous suivons Fabietto un jeune adolescent qui grandit dans une famille élargie typiquement napolitaine et qui est le double de Sorrentino. C’est une peinture nostalgique et poétique de sa jeunesse. C’est à la fois théâtral et esthétisant selon les codes de l’auteur. Certes, le portrait de Naples, ville que j’aime au plus haut point, est fort et juste. Mais l’intrigue est vraiment minimale et le film traine parfois un peu en longueur je trouve. C’est une coming of age story mais qui est marquée par un ton de pessimisme et de tristesse profonde (qui est celle de l’auteur et cela se comprend très bien).

Laisser un commentaire