DrameFilms

Fair Play

Un film (Netflix) de Chloe Domont avec Phoebe Dynevor et Alden Ehrenreich. Dans le monde ultra compétitif et rude des investisseurs à haut risque, deux jeunes analystes newyorkais sont en couple mais secrètement car c’est contraire à la politique de la maison. Et voilà que la jeune femme est promue. Son couple résistera t’il ? Certes, le trait est pesamment souligné, l’idéologie omniprésente et le subtil exclu, mais le film n’est cependant pas sans intérêts. D’abord, il montre un quotidien rongé par le travail où le sexe peine à compenser le très peu de temps passé ensemble (vraiment) et l’absence d’une vie sociale, culturelle, amicale, réelle. Ne restent que les pots entre collègues avec l’alcool comme soupape. De façon plus affichée, le film pose la question de la jalousie professionnelle au sein d’un couple et la difficulté pour l’homme (l’individu de sexe masculin) d’accepter que son conjoint soit plus brillant, plus successful professionnellement… Implacable et épuré, en partie complaisant (mais aussi pour des raisons liées au scénario car, après tout, la qualité de la relation sexuelle dit quelque chose de la vérité de la relation de parole).

Laisser un commentaire