Hollywood

Une série (Netflix) en sept épisodes de Ryan Murphy et Ian Brennan avec David Corenswet, Jeremy Pope, Patti LuPone, Dylan McDermott, Darren Criss, Laura Harrier, Joe Mantello, Jake Picking, Holland Taylor, Samara Weaving et Jim Parsons (2020). Reconstituer avec glamour « l’âge d’or » d’Hollywood en 1946, tout en montrant l’envers du décor, tel est l’objectif des créateurs de Hollywood. Nous suivons plusieurs personnages jeunes et attirés par le rêve (mot clef de la série) californien: un jeune soldat à peine marié rêvant d’être acteur, un scénariste débutant, une jeune actrice noire. Tous galèrent et doivent parfois recourir à des moyens que la morale réprouve… Il y a toujours eu du glauque à Hollywood et… l’industrie a toujours su en faire un sujet de film: Rien de nouveau à constater qu’il y avait en ce temps à Hollywood à la fois un puritanisme officiel et une immoralité de fond. L’objectif spécifique est ici de raconter ce que des personnes issues des minorités pouvaient vivre à l’époque (et peut-être pas seulement à l’époque si l’on pense à des débats encore tout récents sur la représentativité des Oscars par exemple) dans un monde où règnent des discriminations fortes envers les homosexuels, les noirs, les asiatiques et les… femmes. Louable et légitime propos mais la dimension idéologique est parfois un tantinet trop appuyée au détriment de la complexité narrative, ce qui est dommage car un casting jeune et doué a été réuni sans parler de la flopée de stars (souvent de Broadway) qui les accompagne: la façon dont les deux femmes âgées, Patti LuPone et Holland Taylor magistrales, illuminent le show de leur talent est superbe (sans oublier Dylan McDermott oscarisable). La série démarre un peu doucement mais les épisodes 3, et surtout 4, sont très bons. En outre, les personnages gagnent en épaisseur (surtout les plus anciens) au fur et à mesure. L’ensemble, très mélodramatique, est un bel hommage au monde du cinéma et à l’âge d’or hollywoodien. Somptueusement photographiée, interprétée avec brio, la série nous emporte vraiment à Hollywood.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :