I Guardiani de Maurizio de Giovanni

Le célébrissime auteur napolitain a voulu changer de genre. C’est une tentation qui a frappé les meilleurs… S’il reste un bon conteur, il a, pour ma part, manquer la cible. L’objectif était de faire connaître les sous-sols, les incroyables constructions souterraines, de Naples. Pour cela il a élaboré toute une organisation « à la Dan Brown » à la fois invraisemblable et touchant parfois même au ridicule, sans atteindre son objectif majeur. Car nous en savons autant à la fin qu’au début sur les entrailles de la ville: elles sont a) anciennes et b) des églises sont souvent construites sur le lieu d’antiques temples païens. Désolé Maurizio mais je le savais déjà (et pas qu’à Naples)! Bref une incursion ratée dans un mélange fantasy/pieds nickelés qui n’est pas le sien.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: