Istanbul Passage de Joseph Kanon

[Le passager d’Istanbul] Un américain turcophone établi depuis dix ans à Istanbul a rendu de petits services à un obscur agent américain du consulat local. Mais voilà qu’en septembre 1945 une affaire banal, la « livraison » d’un anonyme et mystérieux roumain, tourne mal. Notre héros, qui doit veiller par ailleurs sur son épouse dans le coma, va devoir déployer toutes ses ressources pour sauver sa peau. Extrêmement bien renseigné sur la ville, complexe sans être obscur, c’est une leçon d’histoire tout autant que de littérature. Eric Ambler aurait aimé je pense. Et donc moi aussi !

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: