La fille de Brest

Un film (2016) de Emmanuel Bercot avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel, Gilles Treton, Lara Neumann et Patrick Ligardes. Ce film très politique, au sens noble du terme, raconte une partie du long (trop long) combat de la Dr Irène Frachon du CHU de Brest qui se rendit compte la première de la dangerosité du Mediator des laboratoires Servier (ça donne d’ailleurs vraiment envie de ne plus jamais acheter un produit de ce labo, non parce qu’il seraient tous mauvais mais en raison du cynisme et de la crapulerie des dirigeants de cette firme!). Femme pourrait-on (presque) dire ordinaire, mère de quatre enfants, elle fait montre d’une personnalité et d’un courage étonnant, un mélange, heureux, de droiture et de compassion, qui lui fait risquer gros, et notamment son job et sa famille, pour prendre la défense de femmes souvent modestes. Et tenir la route malgré la peur, la fatigue, le découragement. On voit aussi la force d’un couple car son mari, amiral discret, est d’une belle présence fidèle (la ‘scène des lunettes’ est une très belle scène d’amour authentique). Bref, une sorte de Dark Waters à la française à la réalisation sobre et efficace et remarquablement jouée par Sidse Babett Knudsen.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: