La mort accidentelle du patriarche de Leif Davidsen

Spécialiste de la Russie, où se situent plusieurs de ses romans, Leif Davidsen nous livre ici un opus excellemment bien renseigné sur la politique énergétique du système poutinien et sur le fonctionnement de l’Eglise orthodoxe russe et ses liens avec ledit système. Un journaliste danois de mère russe apprend la mort de son frère qui était devenu fonctionnaire du patriarcat et proche de l’actuel patriarche. Mais le voilà tabassé à mort et dévalisé dans une ruelle moscovite… On se doute bien que ce n’est pas une simple agression de voyous locaux… L’ensemble se tient mais il y a un déséquilibre entre la crédibilité politico-religieuse du propos, très solide, et l’avancement trop prévisible et trop lent de l’intrigue elle-même. Pour ceux qui aiment le monde russe, et la géopolitique en général, à ne pas manquer….

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: