FilmsRomance

Les combattants

Les-combattants
© Haut et Court

FILM – 20/08/2014 – de Thomas Cailley avec Adèle Haenel, Kévin Azaïs
« Les combattants» : Une jeune fille/femme, est obsédée par l’idée de se préparer à « la Fin »… quelle fin, lui demande-t-on? « Eh ben la fin. La fin de tout ». Nul indice n’est donné dans le film sur ce qui a pu être la source d’une telle conviction ; cela ne semble pas être religieux, ses parents ne la comprennent pas et le rôle fait que bien qu’on se demande sans cesse si elle n’est pas folle, elle se comporte comme quelqu’un qui ne l’est pas… un jeune garçon/homme est fasciné/séduit/attiré par cette ovni féminin. In fine, elle va comprendre que le solipsisme, même en monde post-apoc et survival, ne marche pas… On pourrait d’ailleurs conclure que ce film est à mi-chemin entre « Into the Wild » pour la quête de radicalité égotique et « Take Shelter » pour la peur préalable à la fin du monde (somme d’une multitude de motifs et dans le même mouvement pourtant ‘sans motif’) et que la maxime du premier film lui convient somme toute bien : je vous la rappelle: « Happiness Real when Shared ». Finalement une maxime assez évangélique je trouve…

Laisser un commentaire