Merry Christmas, Mr. Lawrence

[Furyo] Un film de Nagisa Ōshima, avec David Bowie, Tom Conti, Ryuichi Sakamoto, Takeshi Kitano et Jack Thompson (1983). A Java en 1942, un camp de prisonniers britanniques est dirigé par un jeune officier japonais fanatique et un sergent brutal (joué par le futur grand Kitano Takeshi). Un officier anglais nouveau est transféré dans le camp suscitant diverses réactions tant parmi les prisonniers que chez les Japonais. Lawrence est le seul officier qui a vécu au Japon et parle la langue (j’ai beaucoup apprécie le jeu de Tom Conti que je ne connaissais pas). Les conditions terribles vécues par les prisonniers dans les camps japonais est bien rendu ainsi que la différence de culture (et le rapport différent à l’honneur et au groupe). D’un autre côté, grâce notamment à des flashbacks, le film montre aussi comment l’Angleterre et le Japon ont deux cultures raffinées de l’humiliation (cf. les écoles anglaises) qui est l’un des thèmes majeurs du film. Marquant.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: