FilmsDrameSérie

Peaky Blinders

Une série (BBC2-Netflix) de Steven Knight avec Cillian Murphy, Helen McCrory, Paul Anderson, Annabelle Wallis, Sam Neill, Joe Cole, en une première saison de 6 épisodes de 55′ (suivie de 5 autres saisons) (2013). A Birmingham, en 1919, la vie est dure et la pègre dynamique. Un gang d’origine travellers (population nomade endogène d’Irlande) se bat pour résister aux assauts de la police et des autres gangs locaux. La plupart des hommes, gangsters ou flics, sont des anciens des champs de bataille de la Somme et de Verdun, traumatisés et transformés par les horreurs auxquelles ils ont survécu. De même, le conflit irlandais est toujours à l’arrière-plan: les patriotes irlandais étant partagés entre opposants et partisans du traité acceptant la partition. Originale, bien conçue, esthétiquement et musicalement soignée et bien jouée (notamment un magnétique Cillian Murphy).

La saison 2 nous éloigne un peu du milieu travellers pour nous faire découvrir la pègre londonienne dominée par des gangs juifs et italiens. Le niveau se maintient grosso modo avec un dernier épisode somptueux combinant romance et drame, esthétique et dramatisation…

La saison 3: l’embourgeoisement de la famille Shelby nous éloigne de leur milieu populaire travellers de Birmingham mais plus l’argent s’accumule, plus l’intrigue s’artificialise, devient plus ‘énaurme’, et plus les personnages clefs deviennent hélas indéfendables et partant antipathiques…

Laisser un commentaire