Unorthodox

Une mini-série Netflix de Maria Schrader, écrite par Anna Winger et Alexa Karolinski, avec Shira Haas, Amit Rahav, Jeff Wilbursch, Ronit Asheri, Dina Doron, Tamar Amit-Joseph, Safinaz Sattar. Il s’agit de l’adaptation de l’autobiographie Unorthodox: The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots de Deborah Feldman (recensée également sur ce site car lue il y a quelques années). Le choix a été fait de rester fidèle au livre pour ce qui est des flashbacks, c’est-à-dire le passé dans la communauté hassidique Satmar de la jeune héroïne, mais d’inventer un scénario pour ce qui est de le partie berlinoise. La série est remarquablement écrite et superbement interprété par Shira Haas qui déploie une plasticité d’expressions étonnante et une intensité prenante. Conformément au livre, le but n’est pas de faire la critique de ‘la religion’ ou même d’une communauté particulière mais, à partir d’un cas individuel, de montrer l’aspiration à la liberté d’une jeune femme dont le caractère indépendant étouffe dans la vie très cadrée d’une communauté ultra-orthodoxe. Le pourquoi de la pression nataliste (ne pas donner raison à Hitler et reconstituer un peuple assassiné) est donné de façon honnête et les éléments particuliers de cette jeune femme (le poids de ses parents sa mère ayant fui la communauté et son père ayant sombré dans l’alcoolisme), qui font qu’elle ne peut être un bon parti et qu’elle est vue avec suspicion dans une communauté valorisant fortement les généalogies, sont mentionnés. La réalisatrice veut parfois un peu trop montrer qu’elle fait du ‘cinéma indépendant à l’américaine’ (notamment le 3ème épisode, peut-être le plus faible). Dans l’ensemble cela constitue une série forte et émouvante. Il faudra veiller à expliquer aux jeunes que cette série ne décrit pas le tout du judaïsme et que l’immense majorité des juifs y compris croyants ne vivent pas à la manière des Satmar (qui sont un peu plus de 100 000 dans le monde).

2 commentaires sur “Unorthodox

  • 3 avril 2020 at 12 h 15 min
    Permalink

    Quelle différence avec les loubavitch?

    Répondre
    • 3 avril 2020 at 13 h 58 min
      Permalink

      c’est assez proche mais eux sont plus fermés et aussi plus antisionistes…

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :