Wildlife: une saison ardente

Un film de Paul Dano avec Carey Mulligan et Jake Gyllenhaal. Quelques mois dans la vie d’un jeune couple de milieu modeste dans l’Amérique de 1960. Mariés très jeunes, ils ont un fils de 14 ans, réfléchi et sérieux, qui a les yeux grands ouverts sur la vie. Nous assistons à l’autopsie d’un couple, l’anatomie d’un désastre, l’explosion d’un foyer. Il y a une peu de Revolutionaryr Road dans cette femme qui sent confusément qu’elle étouffe, dans cet homme simple qui veut conserver sa dignité malgré toutes les humiliations. L’absence de tout ami, de toute foi, rend le huis clos particulièrement rude sans être cependant étouffant, notamment grâce aux superbes paysages du Montana. Comment un jeune garçon fait tout ce qu’il peut pour préserver et croire à l’union de ses parents serre le coeur. Mais le script n’est jamais larmoyant. Les deux acteurs principaux sont remarquables. Sans être génial, c’est un film parfaitement écrit, joué et filmé.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: