Expectation de Anna Hope

[Nos espérances] Trois jeunes femmes, Hannah, Cate et Lissa (Melissa), deviennent amies autour de la vingtaine. Le roman va suivre leur relation et du coup leurs vies sur deux périodes principales, à 28 et 36 ans, montrant leurs attentes et leurs déceptions, leurs choix et leurs rêves, leurs frustrations et leurs désirs. L’une veut devenir actrice et se refuse (sans que l’on puisse dire qu’elle renonce car elle ne vit pas cela comme un sacrifice) à tout engagement affectif. Une autre passe par le chemin de croix du parcours d’aide à la fécondité entrant peu à peu dans une douleur intime qui l’isole de son mari. La troisième finit par se marier et a un petit garçon mais vit mal l’après-naissance. Il y a quelques hommes dans l’histoire mais le roman est clairement construit autour des voix féminines qui l’habitent et l’évolution de la relation entre les trois femmes. Je relève une totale absence non seulement d’appartenance ecclésiale (ces femmes sont toutes éduquées dans l’Angleterre ultra-sécularisée et déchristianisée d’aujourd’hui) mais même de sentiment religieux ou métaphysique (elles n’ont aucune boussole intérieure d’aucun type: à toutes les trois on a envie de dire: ‘convertis-toi et crois à l’évangile!’). Très bien écrit, réaliste, très émouvant parfois, humainement très fin. Bien que sans doute plus à destination du public féminin, il se trouve que j’ai bien aimé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :