ComédieDrameFilms

La balade de Buster Scruggs

Un film des frères Coen avec Tim Blake Nelson, James Franco, Liam Neeson, Harry Melling, Brendan Gleeson, etc. Ce film est fait de six courts métrages enchaînés sans rapport entre eux si ce n’est d’être situés dans l’Ouest au cœur du temps des westerns, et même souvent dans les Rocheuses. Les paysages sont somptueusement filmés, les acteurs le plus souvent exceptionnels avec leurs gueules de sacripants que n’aurait pas renié un Sergio Leone (surtout Tim Blake Nelson (héros déjà de O’Brother) et le jeune (inconnu de moi) Harry Melling), la photo, la musique (élément clef du film qui est rythmé par de vieilles balades) et la réalisation au top. Cela dit, toutes les histoires ne se valent pas et deux d’entre elles sont un peu longues. En outre, le registre de la dernière histoire tranche avec celui du début d’où une certaine perplexité. La note dominante reste celle d’une désillusion ironique sur l’être humain, homo homini lupus and all that… J’aurais préféré que la note plus drolatique des deux  premiers récits perdure davantage. Cela dit un bel hommage au monde du western avec de grands numéros d’acteurs. Il serait bon de privilégier un grand écran vu la beauté des images.

Laisser un commentaire