La symphonie du Nouveau Monde de Lenka Hornakova-Civade

Tchèque établie en France, Lena Hornakova-Civade a conçu un roman choral où nous faisons connaissance avec des familles prises dans le maelstrom de la seconde Guerre mondiale. Le destin des juifs de Bohème et Moravie se dévoile par bribes et une poupée sert de fil conducteur car une jeune enfant est au cœur du récit. Elle rend hommage en passant à un personnage attachant, le consul tchèque à Marseille, qui fit pendant des mois des papiers en grande quantité pour permettre à des persécutés de fuir le nazisme. Les scènes se succèdent dans une belle alternance d’extrême brièveté et de plus grande longueur. Il s’agissait de faire partager ce que vécut ce pays depuis les accords de Munich jusqu’à 1953: c’est fait de manière convaincante.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: