Paterson

FILM – 21/12/2016 – de Jim Jarmusch avec Adam Driver, Golshifteh Farahani

          Ce film est un ovni: un long poème du quotidien, filmé avec une simplicité et une grâce biblique. Adam Driver et Golshifteh Farahani sont rayonnants. Un personnage s’écrit à un moment: ‘Sans amour, quel sens peut avoir n’importe quoi ?’ (Without love, what reason is there for anything?’). C’est vrai. A un deuxième niveau, on pourrait dire qu’il parle des « unborn children » et du fait que l’amour authentique d’un couple crie de tout son être pour donner la vie (représentée dans le film par des séries de jumeaux et jumelles). On pourrait même aussi dire de ce film qu’il est mystique. Mais ce serait celle de la lumière traversant des existences humaines incarnées, toutes simples et ouvertes à autrui. On se surprend souvent à sourire. La fin est d’une incroyable justesse.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: