The Job de Douglas Kennedy

Un cadre de l’industrie de la pub new-yorkaise, parti de pas grand chose, ultra-ambitieux, marié à une femme remarquable, se trouve confronté à une crise, au départ professionnelle, qui va remettre en cause sa carrière et sa vie. Dans le style d’un thriller américain classique, au langage efficace et corporate, Kennedy montre qu’il est bien américain après tout. Le scénario est très bien pensé même si l’écriture est sans saveur. J’ai beaucoup aimé l’intrigue mais j’ai regretté que le personnage principal (et d’autres avec lui) soit, à mes yeux, un brin caricatural. Je trouve atterrant qu’un homme intelligent puisse être à ce point là aveugle sur son comportement vis à vis de sa femme, adopter une sorte de super virilité débile enfermé dans son mutisme. Mais bon peut-être après tout suis-je naïf? Trop schématique pour psychologiquement entièrement crédible mais bigrement efficace.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :