Books in englishLivresRoman étranger

The Moose Paradox by Antti Tuomainen

Un mathématicien, plutôt du genre autiste, s’est retrouve à devoir gérer un parc d’aventures pour enfants quand il en a hérité de son frère, un magouilleur de première. Après avoir survécu à moultes aventures, tout est redevenu normal et il a même peut-être trouvé une femme prête à comprendre ses étranges raisonnements. Mais voilà que le frère revient des morts et, avec lui, les emmerdements. Il s’agit de la suite du premier roman intitulé The Rabbit Factor. L’humour de situation, le sens de l’absurde sont toujours là. Tuomainen est une sorte de Wodehouse finlandais c’est-à-dire qu’il a une capacité rare à prendre son héros dans une vie apparemment normale et à le mettre peu à peu dans une situation impossible (là où dans Wodehouse, après 50 pages, un cochon de compétition est enfermé dans la salle de bain tandis qu’une tante veut marier Bertie à la créature qui l’attend dans le salon et qu’il doit trouver un stratagème pour survivre à la honte, ici l’auteur se retrouve à combattre des mafieux dans un parc d’attractions tandis qu’un flic a des doutes sur son compte). Il y a de bons passages dans le genre comique noir mais j’ai trouvé le livre un poil long et moins agréable à avaler que le premier. Qui aime les polars complétement déjantés, et (on ne sait jamais!) les raisonnements mathématiques appliqués aux sentiments amoureux, appréciera..

Laisser un commentaire