Tin Man de Sarah Winman

[Tous les soleils d’hier] A Oxford, il y a quelques décennies, Ellis et Michael, deux jeunes garçons, deviennent amis à la vie à la mort: Michale devenant aussi très proche de la mère d’Ellis, une femme à la sensibilité artistique qui s’étiole auprès d’un mari qui ne la comprend pas et ne la respecte pas non plus. Quelques années plus tard, nous découvrons Ellis marié à Annie. Michael semble absent. Mais qu’est-il devenu? C’est un très bien écrit et touchant roman qui parle de familles avec leurs fêlures, d’amour (gay ou pas) et d’amitié. J’ai beaucoup apprécié l’écriture à la fois sobre et poétique, concise et légère, fluide et pudique, et ne peux que rejoindre le jugement de The Guardian: « Une histoire d’amour et de deuil d’une grande délicatesse »

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: