Vikings: Valhalla

Une série (Netflix) de Jeb Stuart avec Sam Corlett, Frida Gustavsson, Laura Berlin, Leo Suter, David Oakes, en huit épisodes de 45/55′. Nous sommes un siècle après les exploits de Ragnar Lodbrok (narrés dans la série source Vikings). Au tournant de l’an 1000 et la christianisation des hommes du nord est bien avancé. La série suit assez fidèlement l’ascension du roi Knut du Danemark et toujours le jeu trouble permanent entre l’Angleterre et les Scandinaves. Le fait de prendre comme sujet majeur ce conflit entre deux religions se disputant un peuple (ou plutôt une communauté culturelle) était en soi intéressant mais il est malheureusement traité de façon simpliste. On notera la totale absence de prêtres, évêques ou missionnaires, de façon totalement invraisemblable vu l’époque. D’un autre côté, malgré le point de vue globalement favorable aux païens, il est bon de leur part de rappeler la place des sacrifices humains (expliquant le traumatisme du Jarl Kåre) et les côtés peu sympathiques du paganisme viking. Sur ce point aussi, un élément du scénario a été introduit, potentiellement très intéressant, de ‘l’apparition’ à Leif dans les marais de Londres avec la fillette et la croix. Or rien n’est fait après (y compris dans la relation à Lif) pour exploiter ce moment. Or on sait que les rêves et NDE sont souvent des moments clefs pour permettre un changement radical de religion. J’imagine que cela servira plus tard mais, dans le cas précis, cela devient peu vraisemblable car c’est dans les semaines suivant le moment qu’il devient opératoire me semble-t-il. Grâce à un scénario enraciné dans l’histoire riche et mouvementée du temps, l’ensemble se laisse voir sans être toutefois  au niveau des débuts de Viking.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :