Captain Corelli’s Mandolin de Louis de Bernières

Drôle et grave à la fois, joliment écrit, ce roman nous plonge dans l’histoire de l’île grecque de Cephalonia (au sud de Corfou), la grande et la petite. Pendant la Seconde Guerre mondiale, occupée par les Italiens puis par les Allemands, l’île connaît des heures rudes. Un vieux médecin, personnage extraordinairement attachant, y élève seul sa fille Pelagia. Portrait plein de tendresse de la culture grecque, alternant les points de vue des principaux personnages, j’ai beaucoup aimé ce roman (sans avoir vu le film qui en fut tiré). C’est romantique sans être mièvre, poétique, magnifiquement informé et très humain

One thought on “Captain Corelli’s Mandolin de Louis de Bernières

  • 21 août 2017 at 19 h 55 min
    Permalink

    Je partage tout à fait ton commentaire ! Je n’ai pas vu le film non plus… un beau livre, moins dur que  » Birds without wings » – aussi très beau – du même auteur. L’as tu lu?

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :