The green road de Anne Enright

Sélectionné en 2015 pour le Man Booker Prize, ce roman enraciné dans l’histoire récente de l’Irlande (1980-2005) nous introduit dans la vie de la famille Madigan: sa matriarche Rosaleen et ses quatre enfants, paumés, si paumés. Quelle tristesse de voir comment l’Irlande a évolué! Certes la prose anglaise est efficace et précise mais de voir des personnages à ce point déboussolés et passant à côté de leur vie dans un désespérant vide spirituel est pesant. Le bord de mer de l’ouest de l’Irlande est le personnage le plus consolant…

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: